Breach



Breach se veut une immersion dans un Marineland théâtral, une dissolution «seaworldienne» qui sonde la profondeur du souffle, l’empathie kinesthésique chez le spectateur et l’effacement des frontières entre l’humain et l’animal, entre le synthétique et le naturel. La transformation fluide des danseurs, guidés par un riche travail sur la respiration, côtoie le statisme d’épaulards… de piscine. Et tous, danseur.euse.s, spectateur.trice.s et créatures, sont submergés dans un écosystème sonore foisonnant.

Breach is an invitation to an immersive Marineland in the theatre, a deep dive into the body through breath, dissolving borders between humans and animals while awakening the spectator’s kinesthetic empathy. Onstage, the fluidity of the performers is juxtaposed with the stillness of plastic orcas. This performance draws us into a space in which dancers, spectators, and creatures coexist, connected through the air we breathe. Submerged in a sound bath, we are engulfed in an abounding ecosystem.


Breach1_Frédéric Chais.JPG
Dans Breach, il y a une véritable dualité entre plasticité factuelle et représentation sensorielle des émotions... La frontière entre les sensations de l’homme et de l’animal devient de plus en plus mince. La lenteur méditative, la communion des esprits, l’harmonie des respirations profondes, des chants animaux, se transforment graduellement en transe.
— DFDANSE

IMG_3896.JPG
IMG_3893.JPG
IMG_3891.JPG
IMG_3510.JPG
IMG_3498.JPG
IMG_3497.JPG
IMG_3898.JPG

CRÉDITS / CREDITS

Chorégraphie/ Choreography:

Alexandre Morin

Composition & performeur sonore/ Composer & Sound Performer:

Jonathan Goulet

Danseur.euses + collaborateur.trices/ Dancers + collaborators:

Ivanie Aubin-Malo, Noémie Dufour-Campeau, Leïla Mailly, Chloé Ouellet-Payeur, Simon Renaud

Conception lumières/ Lighting Design:

Hugo Dalphond

Dramaturgie/ Dramaturgy:

Sophie Michaud & Mathieu Leroux

Oeil extérieur/ Outside eye:

Angie Cheng

 

2019 (Tangente / Montréal)

45 minutes

6 danseur.euses / 6 dancers

 


IMG_3512.JPG

© PO Cadieux / © Frédéric Chais / © Denis Martin / © Youloune